Image de couverture
Journée d'étude

Vices et vertus des modèles animaux

Philosophes et scientifiques en dialogue

Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques

Organisateurs : Héloïse ATHEA, Denis FORESTNicolas HECK

L’usage extensif des modèles animaux dans les sciences biologiques et médicales contemporaines a déjà été l’objet de nombreuses analyses en philosophie des sciences (Shelley, 2010; Ankeny et Leonelli, 2020),  comme dans le champ des études sociologiques de la science (Nelson, 2018).  Mais la question de la portée et des limites de ces modèles, celle de l’adéquation de ces analyses à des modèles moins étudiés ou tout récemment apparus, peuvent encore être posées.  Dans cette journée d’études,  on confrontera le point de vue des chercheurs qui utilisent ces modèles et celui de ceux qui en proposent des analyses épistémologiques et historiques. Les questions suivantes seront plus particulièrement abordées :

  • Qu’est-ce qui fait d’un modèle animal un bon modèle ?
  • Quelles sont les questions au sujet des modèles animaux qui sont transversales et récurrentes d’un champ de recherche à l’autre ?
  • Y-a-t-il des difficultés spécifiques au cas de modèles animaux des émotions et des pathologies mentales ?  

Merci de noter que la réglementation actuelle impose la présentation d’un pass sanitaire à l’entrée de la salle.

Lieu : université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Centre Panthéon, 12 place du Panthéon, Paris 5ème, salle 216

 

PROGRAMME

9h15 : accueil

9h30 : introduction
Où en est-on dans l’analyse des modèles animaux ?
Héloïse Athéa (IHPST), Denis Forest (IHPST) et Nicolas Heck (IBPS)

10h00-12h00 TABLE RONDE
Qu’est-ce qu’un bon modèle animal pour la recherche ?
Une discussion entre scientifiques et philosophes
Avec : Bassem Hassan (ICM), Anthony Ferreira (IREPh),
Julien Fournier (IBPS) et Pierre-Luc Bardet (IBPS)
animée par Philippe Huneman (IHPST) et Denis Forest (IHPST)

14h00-17h15 CONFÉRENCES ET DISCUSSIONS

  1. Pierre-Luc Germain (Université de Zurich)
    Points d’ancrage et isomorphisme dans l’extrapolation de modèles animaux.
  2. Quentin Lade (Centre Léon Bérard)
    L'aplysie entre succès et oubli, un modèle animal pour les neurosciences durant la seconde moitié du XXème siècle.
  3. Antonine Nicoglou (Université de Tours)
    La psychiatrie translationnelle - retour sur les débuts de la psychopharmacologie en France.
  4. Serge Ahmed (Bordeaux Neurocampus)
    Qu’est-ce qui fait d’un modèle animal un bon modèle ? Le cas des modèles animaux d’addiction.

 

Inscription gratuite obligatoire (voir affiche ci-dessous)

 

Affiche Type de fichier : PDF Poids du fichier :
720 Ko